laboureur

laboureur

laboureur [ laburɶr ] n. m.
laborëur « celui qui travaille la terre » 1155; de labourer
1(XIVe ) Celui qui laboure un champ. Le laboureur et sa charrue.
2Vx ou poét. agriculteur, cultivateur, paysan. « Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine [...] » (La Fontaine).

laboureur nom masculin Littéraire. Celui qui laboure, cultive la terre. En France, sous l'Ancien Régime, paysan qui possédait charrue et animaux de trait nécessaires pour mettre en valeur les terres qu'il louait ou dont il était propriétaire. ● laboureur (citations) nom masculin René François Armand Prudhomme, dit Sully Prudhomme Paris 1839-Châtenay-Malabry 1907 Académie française, 1881 Le laboureur m'a dit en songe : Fais ton pain, Je ne te nourris plus, gratte la terre et sème. […] Je connus mon bonheur et qu'au monde où nous sommes Nul ne peut se vanter de se passer des hommes ; Et depuis ce jour-là, je les ai tous aimés. Les Épreuves, Un songe Lemerrelaboureur (synonymes) nom masculin Littéraire. Celui qui laboure, cultive la terre.
Synonymes :

laboureur
n. m. Celui qui laboure.

⇒LABOUREUR, subst. masc.
AGRICULTURE
A. — Celui qui laboure la terre. Le laboureur suivoit la charrue en arrosant de ses sueurs le sillon que le bœuf avoit tracé (CHATEAUBR., Martyrs, t. 3, 1810, p. 123). Je chante (...). Pour une fille qui bat le linge au lavoir (...) pour un laboureur qui arrête son attelage et m'écoute (COLETTE, Pays connu, 1949, p. 110) :
Aujourd'hui, dans ces champs, vaste plaine muette,
Parfois le laboureur, sur le sillon courbé,
Trouve un noir javelot qu'il croit des cieux tombé,
Puis heurte pêle-mêle, au fond du sol qu'il fouille,
Casques vides, vieux dards qu'amalgame la rouille...
HUGO, Rayons et ombres, 1840, p. 1050.
Emploi en appos. avec valeur d'adj.
Vx. Bœuf laboureur. Synon. de bœuf de labour (v. ce mot A 1). Le bœuf laboureur se refait dans sa chaude étable, de ses longues et patientes fatigues (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 2, 1801, p. 363). Le bœuf laboureur de l'Italie, est protégé par la loi sainte (MICHELET, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 49). Valet laboureur. Synon. de valet de labour (v. ce mot A 1), valet de ferme (mod.). Il avait embauché des amis, cinq ou six valets laboureurs pour ces salves de mousqueterie (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Père Amable, 1886, p. 223).
[P. réf. à l'hist. de la conquête romaine où l'armée avait également pour tâche de coloniser les terres conquises] Soldat(-)laboureur. Le soldat laboureur est soldat par excès, laboureur par caractère. Quand les Francs l'entraînent, il devient guerrier (VIGNY, Journal poète, 1856, p. 1322). La plus haute incarnation militaire du passé, celle du soldat-laboureur de l'ancienne Rome (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1217). Une race forte de soldats laboureurs avait longtemps régenté cet extrême sud (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 281).
Rem. On relève, formés sur ce modèle, marin-laboureur, laboureur-marin. Le rouleau suit les bœufs du marin-laboureur (JAMMES, Géorgiques, Chant 4, 1911, p. 44). Père, fils, oiseleur et laboureur-marin (ID., ibid., Chant 5, p. 19).
B. — P. ext., vx et littér. [Correspond à labourage B] Synon. de paysan. Où voyait-on en France des paysans bien vêtus, des laboureurs dont le visage annonçoit l'abondance et la joie (CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 62). Ce sont les laboureurs qui nous font vivre, nous autres gentilshommes (MÉRIMÉE, Théâtre C. Gazul, 1825, p. 189).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Début XIIe s. loreür « celui qui travaille, qui produit quelque chose » (BENEDEIT, St Brendan, 745 ds T.-L.); 2. 1155 laborëur « celui qui travaille la terre, paysan » (WACE, Brut, 14712, ibid.); 3. 1530 « celui qui laboure, qui retourne la terre pour la cultiver » (PALSGR., p. 256a : Plowe man, laboureur, charruier); 1552 (EST., s.v. aro, arator). Dér. de labourer; suff. -eur2; cf. lat. médiév. laborator « agriculteur » depuis 933 ds NIERM. Fréq. abs. littér. : 667. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 639, b) 754; XXe s. : a) 982, b) 442. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 329. - GEMMINGEN-OBSTFELDER (B. von). Semantische Studien zum Wortfeld Arbeit im Fr. Tübingen, 1973, p. 124.

laboureur [labuʀœʀ] n. m.
ÉTYM. Déb. XIIIe, loreür « celui qui travaille »; laborëur « celui qui travaille la terre; paysan » → sens 2; de labourer, et -eur.
1 (1530). Celui qui laboure un champ. || Le laboureur et sa charrue (→ Fer, cit. 9). || Laboureurs, semeurs et herseurs (cit.).
1 C'étaient des laboureurs, gens de main-d'œuvre, pliés en deux sur le dos de leurs sillons.
E. Fromentin, Dominique, II.
2 Le laboureur, fidèle ouvrier de la terre,
Penché sur la charrue, ouvre d'un soc profond
Le sein toujours blessé, le sein toujours fécond.
Albert Samain, Aux flancs du vase, Le laboureur.
2 Vx ou poét. Agriculteur, cultivateur, paysan (→ Arbre, cit. 38; faucille, cit. 1). || Marchands, artisans et laboureurs (→ Approuvé, cit.). || Le laboureur et le pasteur. Labourage (et pâturage). → Caserner, cit. 1.
3 Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
La Fontaine, Fables, V, IX.
En appos. || Soldat laboureur. || « Le soldat laboureur de l'ancienne Rome » (Bernanos, in T. L. F.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • laboureur — Laboureur, Agricola, Agricultor, Colonus, Ruricola. Fort sçavant et bon laboureur, Callidissimus rerum rusticarum. Laboureur de terre à grain, Arator. Appartenant aux laboureurs des champs, Rusticarius. Les laboureurs sont tous les ans à… …   Thresor de la langue françoyse

  • laboureur — Laboureur. s. m. Celuy qui fait mestier de labourer la terre. Bon Laboureur. pauvre Laboureur. riche Laboureur. les harnois, les chevaux des Laboureurs …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Laboureur — Porté notamment en Vendée (variante : Laboureux), dans le Nord et le Puy de Dôme, désigne un laboureur, le terme s étant spécialisé sous l Ancien Régime pour désigner les paysans riches, disposant d une charrue et de boeufs …   Noms de famille

  • Laboureur — (spr. Laburöhr), Franc. Massimiliano, genannt Cavaliere Massimiliano, geb. 1767 in Rom, Bildhauer, wurde 1802 Mitglied der Römischen Akademie, 1813 Professor u. 1820 Präsident derselben u. st. 1832; Werke: Kolossalstatue Napoleons in der Toga;… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Laboureur — Pour les articles homonymes, voir Laboureur (homonymie). Un laboureur au travail Un laboureur désigne sous l’Ancien Régime et au XIXe&# …   Wikipédia en Français

  • laboureur — (la bou reur) s. m. 1°   Celui qui laboure, soit l ouvrier qui trace le sillon, soit le propriétaire ou le fermier qui cultive une terre. •   Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine, LA FONT. Fabl. V, 9. •   Rappelez un moment en votre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LABOUREUR — s. m. Celui dont l état est de labourer, de cultiver la terre. Bon, pauvre, riche laboureur. Les enfants nombreux et robustes font partie de la richesse des laboureurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LABOUREUR — n. m. Ouvrier agricole spécialement employé pour le labourage. Il peut signifier plus généralement Celui qui est en train de labourer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • laboureur — nm. vânyeû (Cordon) ; labourî (Thonon, AVG.324), R. Labourer. E. : Associé, Paysan …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Laboureur (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Nom commun Sur les autres projets Wikimedia : « laboureur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Laboureur, nom de métier de la… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»